Jeudi 5 février 2015 – J13

Jeudi 5 février 2015 – J13

A 21h ce soir, il ne reste plus que 623 nm à Solenn pour rallier Le Marin. Derrière eux une meute de concurrents qui les poursuit sans relâche..

2015-02-05_21h00_b

« La nuit s’est bien passée. Nous avons échangé le grand spi pour le code D vers 22h, le vent ayant un peu refusé ; et c’est plus facile pour les « stop sargasses »"

IMGP0691

Mais après 13 jours de mer, les corps commencent à fatiguer un peu, et surtout les esprits à s’exciter de l’arrivée qui s’approche : pour preuve, Ludo qui entend des voix à bord de Solenn : « Une bien bonne à vous raconter : cette nuit j’étais de banette de minuit à 2h, Laurent à la barre. Vers 1h du mat, persuadé d’avoir entendu Laurent m’appeler « Ludo c’est à ton tour », 1/ je maudis ces quarts à répétition, 2/ je me lève, m’habille et enfile ma brassière, 3/ je m’attache dans le cockpit et je rejoins Laurent pour prendre la barre. C’est là que Laurent me regarde et me dit « Mais qu’est ce que tu fous là ? » en me montrant sa montre… ! Bref….. je suis vite retourné me recoucher en me disant que je commençais à entendre des voix ! »

« A 6h, on vient de renvoyer le grand spi, il y a 15/16 nds de vent et ca glisse bien. La Lune est encore là pour quelques heures dans un ciel tout rose à l’ouest, tandis que le soleil va se lever derrière nous. Quelques dauphins nous accompagnent au petit déjeuner… un beau moment à ne pas oublier. Ce sont aussi ces moments magiques que nous venons chercher dans cette aventure. »

IMGP0788

Côté classement et stratégie :
Jason reprend du terrain progressivement sur le JPK10.10 Art Immobilier Construction. Le Sprint108 n’est plus qu’à 45min du leader de la flotte en temps compensé.
Ludo et Laurent, de leur côté, profitent d’un ralentissement flagrant du Sormiou29 Louise qui plafonne à 5 nds de vitesse depuis hier soir alors que Solenn file 8 nds0. Il s’est probablement produit une avarie pour expliquer le soudain ralentissement d’Olivier Romand et Pascale Mazzocchi. Même si au pointage de 21h, Louise a repris une vitesse nominale, nos navigateurs ont su profiter de cette opportunité pour s’installer confortablement à la 3ième place du classement compensé des DUOs Barcelone avec 5h d’avance sur son poursuivant direct. De bonne augure pour l’arrivée en Martinique.

Classement

Si on fait un classement global de toute la flotte des DUOs (Saint-Nazaire et Barcelone), ça placerai Ludo et Laurent à la 8ième position en temps compensé ! Quelle performance quand on sait qu’ils étaient 70 bateaux en doubles au départ !

Les quelques concurrents qui ont tenté la voix du Nord s’y sont cassés les dents. Tous, sauf un… Marylou, l’Elan350 de Daniel Peponnet et Daniel Godart, qui redescend à pleine vitesse et qui pointe 1er en temps réel de cette Transquadra. Il ne leur reste que 354 nm à courir. A la vitesse de 9nds, cela leur fait couper la ligne samedi matin.

2015-02-05_21h00_c

De leur côté Ludo et Laurent prévoient toujours une arrivée lundi matin.

Le mot de la fin pour nous agacer, nous pauvres terriens : « J’espère vous n’avez pas trop froid, ici on est en tee-shirt, en ayant passé la nuit pieds nus dans nos crocs :-) »

Nico, pour Ludo et Laurent

468 ad